A l'entrée au silo, la température des céréales dépasse souvent 25°C. Même avec des grains secs, cette valeur est bien supérieure à l'idéal de conservation, proche de 10°C.

Le refroidissement doit être mis en oeuvre dès que les gaines de ventilation sont recouvertes, sans attendre le remplissage total de la cellule. Cette première étape peut se dérouler de nuit pour profiter des températures fraîches. Elle conduit à abaisser la température vers 20°C.

Compte tenu du net réchauffement matinal, il est impératif d'arrêter le ventilateur dès que la température remonte, sous peine d'annuler le travail de la nuit. Le contrôle du résultat est effectué à l'aide d'une sonde placée au sommet du tas.