La fabrication additive, plus connue sous le nom d’impression 3D, fait son apparition dans le machinisme agricole. C’est le groupe CNH (Case IH et New Holland) qui dégaine le premier en proposant cette technologie pour quatre pièces de rechange sur ses bus et tracteurs.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
76%

Vous avez parcouru 76% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !