Un peu plus de la moitié des maïsiculteurs pensent conserver la même surface en maïs en 2013. La sole globale devrait être stable voire en légère hausse, selon un sondage réalisé par ADquation pour la revue Agrodistribution de février 2013.

La moitié des maïsiculteurs (51 %) envisage une stabilité de leur superficie en maïs en 2013, notamment dans la région Sud (61 %) et chez les gros producteurs (59 %).

On note que 27 % des répondants envisagent une augmentation de leur superficie en maïs, en particulier dans le Centre (34 %) et dans l'Ouest (33 %).

Les maïsiculteurs du Nord-Est sont plus nombreux à prévoir une diminution de leur superficie en maïs (34 %).

Le sondage a été réalisé par téléphone du 7 au 9 janvier 2013 auprès d'un échantillon représentatif de 509 chefs d'exploitation de plus de 50 ha de SAU.