Une pépinière de maïs de la société Corteva Agriscience a été vandalisée à la mi-septembre à Fontenay-le-Comte (Vendée). Non revendiqué au départ, cet acte l’a finalement été au début d’octobre par un groupe nommé le front de libération du marais poitevin. « Nous condamnons fermement cet acte de vandalisme, qui compromet gravement notre programme de recherche...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
28%

Vous avez parcouru 28% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !