Près des deux tiers des départements français sont à présent soumis à des restrictions d'utilisation de l'eau par des arrêtés préfectoraux, à la suite de la sécheresse exceptionnelle qui sévit sur l'Hexagone et l'Europe du Nord depuis le mois de mars 2011.

D'après l'actualisation du vendredi 3 juin 2011 à 14 heures de la situation à travers le pays par le ministère de l'Ecologie, 60 départements de métropole (sur 96) sont concernés par des arrêtés préfectoraux limitant l'usage de l'eau, après l'ajout du Finistère et de la Haute-Loire depuis le décompte précédent du 1er juin 2011. A cette date, le ministère avait ajouté à sa liste précédente le Cantal et le Morbihan.

Par ailleurs, neuf départements ont été placés en vigilance : les Hautes-Alpes, le Calvados, la Loire, la Lozère, le Nord, le Pas-de-Calais, Paris, les Yvelines et les Hauts-de-Seine.