Le collectif interassociatif sur la santé souligne que les déserts médicaux progressent en France. Tout comme le nombre de médecins en France.

Le nombre de médecins a augmenté de 22 % entre 1990 et 2009 pendant que la population progressait de 10 %. Mais huit départements sont sous-médicalisés : l'Ain, l'Eure, l'Indre, la Haute-Loire, la Lozère, la Mayenne, la Meuse et l'Orne.

La moyenne de médecins pour 100.000 habitants est de 203 en France. Elle chute à 172 dans l'Eure, densité la plus faible.

Selon un sondage réalisé par Viavoice, 10 % des personnes disent avoir des difficultés pour consulter un généraliste. Ce pourcentage monte à 16 % chez les agriculteurs. Quand il s'agit d'un spécialiste, le taux moyen monte à 27 % et chez les agriculteurs à 46 %.

M.-G.M.