La régression des zones d’expansion des crues (ZEC) inquiète l’établissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs, dont une mission est de prévenir le risque inondation. Il convoquait la presse, le 17 septembre, pour souligner l’importance de ces espaces, souvent agricoles, qui permettent d’écrêter les crues en stockant temporairement l’eau et de freiner les flots par leur couvert végétal.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
48%

Vous avez parcouru 48% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !