Nicolas Sarkozy a déclaré, lors du conseil des ministres mercredi, qu'il souhaite que la prise en compte de la pénibilité pour les départs à la retraite soit étendue aux agriculteurs.

Le projet de loi prévoit que pour tout assuré présentant un taux d'incapacité supérieur ou égal à 20 %, l'âge de la retraite sera maintenu à 60 ans.

Mais, a ajouté le chef de l'Etat, « je souhaite que toute personne présentant un taux d'incapacité de 10 % puisse faire valoir ses droits devant une commission pluridisciplinaire ». Sur la base des éléments présentés, « cette commission pourra décider de lui accorder le bénéfice d'un départ à la retraite à 60 ans ».

La pénibilité est donc prise en compte, en proposant d'abaisser à 10 % le taux d'incapacité permettant de continuer de partir à la retraite à 60 ans, contre 20 % dans le texte actuel.

S.B.