Le 18 septembre dernier, le préfet du Lot-et-Garonne, Patricia Willaert, aurait reçu une lettre de M. de Rugy et de M. Travert, lui demandant d’annuler l’autorisation accordée au projet du lac de Caussade. « Le projet d’annulation a été envoyé par le préfet au syndicat des irriguants du Lot-et-Garonne, explique Serge Bousquet-Cassagne, président de la chambre d’agriculture du département, et...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !