« La grippe aviaire a été diagnostiquée chez des cygnes morts en Moravie du Sud et dans des fermes familiales à Moravsky Krumlov et Ivancice », a indiqué aux journalistes Marian Jurecka, le ministre de l’Agriculture.

Selon Zbynek Semerad, le chef de l’Administration vétérinaire nationale, il reste encore à attendre la confirmation définitive de la présence du virus H5N8, détectée depuis octobre déjà dans plus d’une douzaine de pays européens dont la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne et la Pologne.

Selon les médias tchèques, 20 oiseaux ont déjà été abattus à Ivancice et 100 autres doivent l’être à la ferme de Moravsky Krumlov. Les vétérinaires comptent supprimer tous les oiseaux dans les exploitations voisines, a ajouté M. Semerad.

Luttant contre le dernier cas de la grippe aviaire enregistré en République tchèque en 2007, les vétérinaires ont abattu à l’époque plus de 171 000 oiseaux dans les grands élevages et plus de 1 900 dans des fermes familiales.

Au cours des trois derniers mois, le nombre le plus élevé de foyers de maladie fut découvert en Hongrie voisine, avec au moins 200 cas rapportés dans des fermes et chez des oiseaux sauvages.