En visite sur une exploitation en Mayenne, François Hollande, candidat du PS à l'élection présidentielle, s'est prononcé jeudi en faveur d'une réforme des aides de la Pac de manière à ce qu'elles tiennent davantage compte de l'emploi.

Alors que la Pac doit être renégociée, « les agriculteurs attendent cette négociation avec impatience et inquiétude », a souligné M. Hollande.

Il a visité pendant une heure le Gaec du Moussay, qui compte quatre associés, 125 hectares, 75 vaches laitières, une production de viande bovine labellisée et des cultures en complément.

« La Pac n'a pas été assez défendue » sous le mandat le Nicolas Sarkozy, a fustigé le candidat socialiste.

François Hollande plaide pour l'introduction d'un critère lié à l'emploi dans l'attribution des aides de la Pac.

De la même manière qu'il faut « rééquilibrer » les aides entre les différents types d'exploitations, il faut également « rééquilibrer » les forces entre producteurs et distributeurs, selon lui.

« Il faut que la distribution respecte davantage les producteurs », a insisté M. Hollande dans une conférence de presse improvisée au milieu de l'étable.