L’objectif de cette cellule est d’accélérer la diffusion et l’appropriation de connaissances sur des problématiques prioritaires pour les agriculteurs et les filières. « Il ne faut plus se dire aujourd’hui que les solutions nous tombent de l’Inrae, des laboratoires, assure Sébastien Windsor, président de l’APCA. Il faut maintenant identifier les problèmes sur le terrain et aller chercher la combinatoire...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !