Le cercle britannique de réflexion Chatham House a publié le 3 décembre 2014 un rapport intitulé « Elevage : le secteur oublié du changement climatique » (en anglais). Ce document ne se contente pas de s'en prendre à la consommation de produits carnés et laitiers et de dénoncer l'élevage comme « émetteur majeur de gaz à effet de serre ». Il pointe du doigt « l'inaction » des gouvernements qu'il accuse de considérer que « réduire la consommation de produits animaux est, au mieux, un challenge trop complexe, et au pire risqué ».

L'étude conclut aussi que « le manque d'attention accordée au sujet par les gouvernements et les associations environnementales contribue à un sérieux manque de compréhension parmi la population du lien entre l'élevage et le changement climatique ». Les auteurs regrettent d'autant plus cette situation qu'ils considèrent que « l'intervention des gouvernements et des campagnes [...] a déjà influencé le comportement des consommateurs par le passé, comme dans le cas du tabagisme ».