« La culture est perdue », se désole Pascal Hamon. Semé à la mi-août, le colza fourrager est plutôt bien développé quand il passe surveiller le champ dimanche dernier. Mais quand il revient mardi soir, plus une feuille n’est intacte. « Le colza était tout dentelé, raconte l’exploitant, comme des napperons. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
16%

Vous avez parcouru 16% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Le colza dans le vert avant une réunion des pays producteurs de pétrole

Les prix du colza terminaient dans le vert ce jeudi 9 avril 2020 en fin d’après-midi, dans l’attente d’une réunion des principaux pays producteurs de pétrole et du rapport mensuel du ministère américain de l’agriculture.