La rumeur enflait depuis de nombreux mois et c’est finalement une semaine avant Agritechnica que Lemken dévoile son automoteur de pulvérisation. Issu d’un partenariat stratégique avec le constructeur de châssis Bräutigam, le Nova 14 se décline en différentes versions, avec des capacités de cuve variant de 4 800 à 7 200 litres. La largeur de travail de la rampe couvre une importante plage de 24 à 39 mètres.

Le châssis est pourvu d’un essieu télescopique qui permet de faire varier la voie de 1,8 à 2,3 mètres. Le réglage hydraulique de cette dernière est disponible en option. Il est possible de monter des pneus dont la largeur atteint 650 mm. Grâce à la direction intégrale à quatre roues directrices, l’essieu arrière suit la trajectoire de l’essieu avant. Lemken annonce une garde au sol de 1,20 m qui peut être portée à 1,60 m avec un élévateur de châssis hydraulique. Les roues bénéficient d’une suspension pneumatique indépendante.

Le Nova 14 est équipé de rampes en aluminium. Les cinq capteurs répartis sur toute sa largeur garantissent la hauteur de travail par rapport à la végétation. La circulation est continue et le contrôle des buses individuel. La cuve en polyéthylène haute résistance dispose d’un réservoir d’eau claire de 660 litres. Le mélange est agité par un injecteur à commande électrique.

Le Nova 14 bénéficie d’une cabine de catégorie 4 avec un filtre à air à trois couches. La surpression permanente empêche l’entrée de vapeur. Le chauffeur prend place sur un siège à suspension pneumatique. Les commandes sont regroupées sur un joystick de dernière génération, dont les touches peuvent être configurées en fonction des habitudes du chauffeur. L’ensemble est piloté par terminal Isobus CCI 800 ou CCI 1200, ou par l’ordinateur de bord Lemken MegaSpray.

© ©Lemken