En octobre, les prix agricoles à la production sont restés stables avec une augmentation de 0,3 % par rapport à septembre, mais ils demeurent supérieurs de 17 % à ceux d'octobre 2009, d'après l'Insee.

Le prix des céréales a diminué en octobre de 4 %, particulièrement en début de mois, avec le retrait massif des investisseurs du marché des matières premières agricoles. Ce recul des cours a ensuite été partiellement compensé par un regain d'achats.

Le prix des oléagineux a augmenté de 3 % en octobre, et celui de la pomme de terre a grimpé par rapport à l'année dernière à la même période de 31,2 %, sous l'effet de la sécheresse dans le nord-ouest de l'Europe.

De même, le prix des fruits frais a augmenté de 20,7 % sur un an à la fin d'octobre.

Pour les légumes frais, les prix affichent une augmentation de 9,1 % sur un an.

En données corrigées des variations saisonnières, le prix de la viande constaté pour octobre est en hausse de 2,2 %, soutenu par une demande dynamique de boeuf et de poulet. Le prix du porc s'accroît tout en restant faible, la concurrence allemande limitant les débouchés de la production nationale.

Le prix des oeufs a de nouveau baissé (-11,2 %), en raison de l'abondance de l'offre.