« La production mondiale de céréales s’oriente vers un niveau record, dopant ainsi la consommation et les stocks » : tel est le constat tiré par la FAO ce mercredi 7 septembre.

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, la production mondiale de céréales devrait avoisiner les 2 611 millions de tonnes, soit un nouveau record. En conséquence, les stocks mondiaux devraient, eux aussi, atteindre un sommet historique à la clôture des campagnes en 2018.

D’après la FAO, les perspectives de production améliorées dans la Fédération de Russie ont plus que compensé les révisions à la baisse au Canada et aux États-Unis. Par ailleurs, les récoltes de maïs et d’orge au Brésil et dans la Fédération de Russie étaient en hausse, alors qu’un nouveau record de production mondiale est attendu pour le riz.

Augmentations des stocks et des échanges commerciaux

Malgré une plus grande utilisation alimentaire des céréales prévue à travers le monde, les stocks céréaliers mondiaux devraient atteindre un sommet, à 719 millions de tonnes, estime la FAO. (+2 % par rapport à leurs niveaux à l’ouverture des saisons en cours.)

Le commerce mondial des céréales devrait également augmenter de plus de 2 % pour atteindre 4 03 millions de tonnes. « Ces dernières prévisions sont supérieures de 8 millions de tonnes aux prévisions précédentes en raison des demandes d’importations soutenues de la Chine, du Brésil, de l’Union européenne, de la République islamique d’Iran et du Mexique », rapporte le communiqué de la FAO.

M.S.