Dans un communiqué du 4 avril 2017, l’OPNC s’insurge contre le fait que les producteurs doivent « se contenter d’un prix n’atteignant même pas le seuil psychologique des 300 € ». Net de flexibilité, il sera de 297,75 € (base 38/32) en Normandie, la flexibilité étant de 2,84 €.

L’OPNC proteste contre ce prix « justifié par de mauvais arguments et non discuté avec les OP », estimant que Lactalis reprend 11 € en avril sur les ajustements « généreusement » consentis depuis le début de l’année, un « soutien » évalué à hauteur de 53 €.

L’OPNC accuse également le groupe d’avoir « bafoué les règles de fonctionnement OP/entreprise ». « Lactalis ne discute pas avec ses OP pour fixer les prix mensuels, déplore Max Vié, président de l’OPNC. Pourtant, on devrait pouvoir échanger avec son entreprise ! »

Savencia n’est pas en reste, puisque dans le Sud-Ouest, le prix tombe à 299,14 € en avril et 299,10 € en mai…