Ils sont – heureusement – supérieurs de 21 % à ceux, très bas, d’avril 2016, et plus élevés de 1,3 % que la moyenne des cinq dernières années (qui compte deux années de crise).

Le prix a augmenté dans seulement 13 États membres par rapport à la moyenne quinquennale, en particulier en France, Belgique et Pologne.

Ailleurs dans le monde…

En Nouvelle-Zélande, le prix du lait, à 328 €/t, s’est accru de 1,2 % en avril 2017 par rapport à mars, et de 62 % par rapport aux tarifs extrêmement bas d’avril 2016. Quant aux États-Unis, l’orientation est baissière à 357 €/t, soit un recul de 4 % comparé à mars mais une amélioration de 17 % par rapport à avril 2016.