La réunion de l'interprofession laitière du Poitou-Charentes (CRIEL) du 13 juillet 2011 sur le prix du lait du troisième trimestre a été « très houleuse, certaines coopératives refusant de s'engager à appliquer les recommandations interprofessionnelles », indique la FRSEA lundi dans un communiqué.

« Les choses se sont rapidement tendues quand certaines des entreprises autour de la table ont commencé à expliquer qu'elles ne contestaient ni les indicateurs, les accords interprofessionnels... mais que pour autant elles refusaient de s'engager sur le respect de ces accords, arguant de difficultés à assumer financièrement ces recommandations », détaille le communiqué.

« Alors que les groupes Eurial Poitouraine, Bongrain et Lactalis s'engagent à respecter les accords et à suivre les indicateurs de prix, le Glac, CLS et Pamplie ont refusé de se prononcer, reportant la décision à leur conseil d'administration respectif », explique la FRSEA.

« Très remontés, les éleveurs ont quitté la salle avec une forte amertume et ont dénoncé avec véhémence les comportements d'entreprises qui s'engagent dans un premier temps, pour dénoncer quelques temps plus tard sans autre forme de procès », explique le communiqué.