« J’ai déjà sur mon blog confirmé que les acheteurs du groupement E. Leclerc avaient accepté d’augmenter les prix d’achat du beurre, tant pour les marques nationales que pour les marques de distributeur », indique le responsable de l’enseigne de distribution. « Je constate à la lecture d’appels à manifestation, que cette information n’est volontairement pas relayée aux producteurs ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
51%

Vous avez parcouru 51% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !