Les prix mondiaux des denrées alimentaires sont demeurés quasi stables entre juillet et août 2011, malgré un renchérissement des céréales, selon l'indice FAO publié jeudi.

L'indice FAO s'est établi à 231 points le mois dernier, contre 232 en juillet. Cela correspond à une hausse de 26 % par rapport à août 2010, mais à un repli par rapport au record historique atteint en février 2011 (238 points).

L'indice FAO du prix des céréales s'est établi à 253 points en août, en hausse de 5 points (2,2 %) par rapport à juillet et de 36 % par rapport à août 2010. Cette augmentation du prix des céréales a été contrebalancée par le recul des cours internationaux de la plupart des autres denrées de base, en particulier les matières grasses et les produits laitiers.

La hausse des prix des céréales observée en août s'explique, selon la FAO, par « l'équilibre précaire de l'offre et de la demande, malgré les prévisions de hausse de la production ». La production mondiale de 2011 est estimée à 2.307 millions de tonnes (Mt). C'est 3 % de plus qu'en 2010 mais 6 Mt de moins que la prévision publiée en juillet.

Les prix moyens du blé ont augmenté de 9 % en août « à cause de la demande soutenue de blé fourrager et de la diminution des approvisionnements en blé de qualité supérieure ».