Le ralentissement de la hausse des prix de l'alimentation s'est poursuivi en mars, indique vendredi l'Insee. Après une hausse de 2,1 % sur un an en janvier 2013, elle est redescendue à +1,7 % en février, avant de s'établir à +1,4 % en mars 2013.

Entre févier et mars, les prix de l'alimentation ont augmenté de 0,5 %, essentiellement sous l'effet de la hausse saisonnière des prix des produits frais, (+3,3 % sur un mois et +3,4 % sur un an).

Les prix des légumes frais ont ainsi gagné 4,4 % en mars (+0,1 % sur un an) et ceux des fruits frais 4,2 % (+7,5 % sur un an).

Hors produits frais, l'augmentation des prix des produits alimentaires est restée modérée (+0,1 % en mars et +1,2 % sur un an).

Les principales contributions à cette hausse proviennent des prix des viandes, (+0,3 % en mars et +3,0 % sur un an) et des boissons alcoolisées (+0,4 %, +3,4 % sur un an) en lien, pour ces dernières, avec l'augmentation des droits indirects mise en oeuvre le 1er janvier dernier.