Les produits végétaux flambent à nouveau. Ils ont pris 3,8% en un mois. Ce sont les produits de l'horticulture, les oléagineux et les pommes de terre qui tirent l'indice des prix.

Les céréales marque une pause en ne progressant que de 1,3%.

Au total, les prix des produits végétaux ont crû de 22,4% depuis un an. Le blé a pris 46,7%, l'orge de mouture, 41,1% et le maïs 28,4%.

Les fruits et légumes ont progressé de 7,4% en novembre.

A propos du secteur animal, la dernière tendance mensuelle confirme le tassement observé depuis quelques mois. Les produits animaux ont perdu en moyenne 0,3 points. Sur un an, la hausse reste un peine positive (+0,9%).

La quasi stabilité de l'indice des prix masque d'importantes disparités entre les prix du lait et des porcs qui restent orientés à la baisse et ceux des volailles et des oeufs plus vigoureux.

Selon l'Insee, les prix des moyens de production – biens de consommation courante – ont progressé de 0,2% en novembre ce qui porte la hausse à 2,9% sur un an.

L'énergie continue à reculer (-1,1%) et les produits dérivés du pétrole sont quasiement stables.

En revanche, les aliments subissent de plein fouet la hausse des matière premières agricoles et des céréales en tête. Egale à 1,1% en novembre, la progression des prix atteint 3,4% depuis trois mois.

Les prix des biens d'investissement sont restés stables le mois dernier.

F.H.