Alors qu’il bondissait d’un pour cent en mars dernier, l’indice des prix à la consommation (IPC) décélère en avril. Il affiche un frémissement à la hausse de 0,2 % sur un mois. Selon l’Insee, qui publie ces données dans sa note d’information mensuelle du 15 mai 2018, le ralentissement résulte de celui des prix des produits manufacturés, des services, et de l’alimentation. En revanche, la hausse des prix de l’énergie s’accélère dans le sillage de ceux des produits pétroliers.

Faible hausse de l’inflation dans l’alimentation

« Sur un an, les prix à la consommation augmentent de 1,6 %, comme le mois précédent, complète l’Insee. Les prix de l’énergie accélèrent nettement et ceux de l’alimentation croissent à peine plus qu’en mars. »

Les prix des produits frais accélèrent nettement, avec un bond de 3,9 % sur un an, en lien avec une hausse plus vive des prix des poissons frais, des légumes frais et des fruits frais. Hors produits frais, les prix de l’alimentation sont en hausse de 1,2 % sur un an, comme en février et en mars.