Tous les candidats à la présidentielle s’accordent à dire que l’agriculture est un secteur central et stratégique pour la France. Mais de là à en avoir fait un sujet incontournable de la campagne… Le pas à franchir était probablement trop grand pour les politiques qui, débordés par les ennuis judiciaires et d’autres intérêts, ont le plus souvent choisi de l’écarter de leur discours...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !