« Selon les agents de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), le loup ne serait pas responsable de la mort de ce jeune veau né quelques jours plus tôt, car l’attaque à la gorge n’a pas été prouvée », indique Alexandre Pagnaud, de l’association « Préservons nos troupeaux des loups en Limousin ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
31%

Vous avez parcouru 31% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !