Pour l’association Ferus, cette affiche constitue « une nouvelle étape dans la stratégie de violence des anti-ours ariégeois ». Les militants ont d’ailleurs informé la préfecture du département en demandant à l’État d’assurer sa mission de protection de l’ours brun en tant qu’espèce protégée et menacée.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
error: /eom/SysConfig/MPS/FA.fr/jsp/connexion/article.jsp
34%

Vous avez parcouru 34% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !