La pousse de l'herbe au mois de juin ayant été « très bonne sur l'ensemble du pays », la situation « est normale ou excédentaire sur l'ensemble des régions fourragères, à l'exception de l'extrême sud du pays ».

La pousse de l'herbe au mois de juin « a été très bonne sur l'ensemble du pays et permet un rattrapage de la production », indique le ministère de l'Agriculture (1). Sur tout le territoire, à l'exception de la Haute-Normandie, la pousse a été supérieure à la pousse nette de référence en juin.

Au 20 juin, la production cumulée des prairies permanentes est proche de l'indice de référence. Au niveau national, la production, estimée à 103 %, est légèrement supérieure, gagnant 7 points sur l'indice établi en mai dernier.

Les régions du Sud ont bien profité des températures clémentes et des pluies abondantes pour se rapprocher de la norme. Dans le Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon, la situation est maintenant normale, même si quelques régions fourragères demeurent plus ou moins déficitaires.

« Cette année se révèle pour l'instant très proche des années de référence et la suite de la campagne peut s'envisager sereinement si les conditions climatiques le permettent », souligne le ministère.

_____ 

(1) Agreste Conjoncture, Prairies, juillet 2012.