Selon une note Agreste diffusée mercredi par le ministère de l'Agriculture, la production d'herbe au 20 septembre 2013, reste conforme à la norme. Elle ralentit toutefois sur l'ensemble du territoire. Le temps chaud de la fin de l'été a limité la pousse.

Les situations demeurent toutefois contrastées d'une région à l'autre. La Basse-Normandie présente toujours un déficit important alors que la Bretagne, la Haute-Normandie et le Nord-Pas-de-Calais et l'Alsace sont faiblement déficitaires. Seuls le Poitou-Charentes et le Midi-Pyrénées bénéficient d'un léger excédent de production.

La part de la pousse en septembre au regard de la pousse annuelle de référence est de 87 %, soit 3 points de moins que la moyenne. Si les régions du Sud et du Centre-Est ont réalisé plus de 80 % de la pousse annuelle de référence et ont des niveaux de production supérieurs ou égaux à leur référence, les régions plus au nord, de la Bretagne à l'Alsace ont des niveaux de production inférieurs. La Basse-Normandie et la Bretagne ont une part de la pousse annuelle respectivement inférieure de 26 et 18 points à leur part de pousse annuelle de référence.

La pousse nette de septembre est déficitaire sur tout le territoire : 70 % des régions fourragères ont une pousse nette représentant moins de la moitié de la pousse nette de référence.