« Malgré la canicule, les abattages restent dynamiques pour la saison, dans le sillage du premier semestre », rapporte le ministère de l’Agriculture, dans sa note de conjoncture publiée le 30 août 2019. En cumul de janvier à juin, « la production porcine est quasiment stable (+0,5 % en poids). La consommation française de viande de porc et de produits élaborés recule de 3 %. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
32%

Vous avez parcouru 32% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !