Les gelées de la nuit du 16 au 17 avril derniers ont causé des dégâts irrémédiables aux pommiers, dont les fleurs ont avorté.

La récolte attendue en AOP Pommes du Limousin est estimée entre 10 % et 20 % d'une récolte normale (50 t/ha). Les producteurs et leurs structures d'aval sont très inquiets. 4.000 emplois directs et indirects sont impliqués dans cette filière comptant 300 pomiculteurs, dont certains en monoproduction.

Une reconnaissance de calamité agricole a été demandée pour l'ensemble de la zone comprenant le Limousin et le nord de la Dordogne.  

M.R.