L’Union nationale des producteurs de pommes de terre et le Comité national interprofessionnel de la pomme de terre ont présenté ce vendredi 24 mai, dans un communiqué commun, les surfaces emblavées pour l’année 2016.

« Les emblavements en pommes de terre de conservation s’élèvent à 125 250 ha en 2016 contre 118 890 ha en 2015, ce qui correspond à une hausse de 5.3 % des surfaces », explique le communiqué, qui rappelle qu’en 2015, une baisse de 2 % des surfaces avait été observée.

Près de 3 000 ha de plus dans le Nord-Pas-de-Calais

Les hectares supplémentaires sont essentiellement observés dans le Nord Pas-de-Calais (+ 2 980 ha), en

Picardie (+ 1 450 ha) et en Haute-Normandie (+ 880 ha). « À elle seule, la Région Hauts-de-France (Nord-Pas-de-Calais-Picardie) représente plus de 61 % des surfaces françaises de pommes de terre de conservation », précise le communiqué

Au vu de l’augmentation des volumes de contrats proposés, le syndicat et l’interprofession indiquent une demande industrielle « en hausse sensible pour la récolte de 2016, notamment dans la Région Hauts-de-France ».

Le communiqué évoque finalement les intempéries de la fin de mai et du début de juin et leurs conséquences encore incertaines bien qu’à l’heure actuelle, « plusieurs centaines d’hectares seraient perdus au niveau national ».

C.L.J.