D'après le North-Western European Potato Growers (NEPG : Allemagne, Belgique, France, Pays-Bas, Grande-Bretagne), les surfaces de pomme de terre de consommation baissent de 6 % dans le nord-ouest européen par rapport à 2011. La superficie est estimée à 513 000 ha en 2012. La baisse est la plus marquée en Belgique (-6,9 %) et en Allemagne (-9,2 %).

D'après les premiers prélèvements réalisés par la France et la Belgique, il existe de grandes différences entre les pommes de terre plantées tôt (fin mars, début avril) et celles plantées tard (fin mai, début juin). Le rendement moyen est largement inférieur à l'an dernier pour le moment.

Le NEPG évalue la récolte totale des 5 pays à 24 millions de tonnes, soit presque 3 millions de tonnes en moins que l'an dernier. Sur la base des surfaces en baisse et des premiers chiffres de rendement, les prix tendent à augmenter sur tous les marchés.

Concernant les hâtives, la récolte pour l'industrie est déjà bien avancée, selon le NEPG. « La qualité générale est bonne, même si le calibre fait un peu défaut en Allemagne. Le prix pour les hâtives à destination du marché du frais y est en hausse de 10 % par rapport à l'année passée. »

FM