Une semaine après le discours d’Emmanuel Macron à Rungis, le ministre de l’Agriculture a reçu les représentants des filières agricoles, le 19 octobre 2017, pour lancer les réflexions sur l’évolution du secteur (restructuration, montée en gamme, nouveaux modes de commercialisation…).

Ces derniers sont invités à rendre leurs propositions le 10 décembre prochain, « à la suite de quoi le président de la République, au cours du mois de janvier, recevra les filières pour faire un point », a précisé le Stéphane Travert.

« On ne demande pas aux filières d’avoir trouvé l’ensemble des réponses mais de se positionner sur un certain nombre d’enjeux importants », a-t-il ajouté.

Défi relevé pour les acteurs présents. À l’image de Patrick Benezit, secrétaire général adjoint de la FNSEA, qui a toutefois rappelé la nécessité de préciser rapidement le nouveau cadre réglementaire des relations commerciales.

Avec l’AFP