Le relèvement de la TVA sur les phytosanitaires « reflète un état d'esprit regrettable » et « relaie la propagande des écologistes », estime Orama.

« Au-delà d'un impact sur les trésoreries », le relèvement de la TVA sur les produits phytosanitaires au taux normal de 19,6 % « n'aura pas d'effet financier pour la quasi-totalité des exploitations, puisqu'elles déduisent la TVA. » Mais cette mesure « reflète un état d'esprit regrettable », écrit Orama (AGPB, AGPM, Fop) dans un communiqué du 22 décembre 2011.

« En exposant devant les députés que le taux réduit favorisait la consommation des produits phytosanitaires et se trouvait donc indirectement à l'origine de dommages environnementaux, le gouvernement a objectivement relayé la propagande des écologistes et montré qu'il faisait peu de cas des capacités réelles des agriculteurs à raisonner l'utilisation de ces produits. Les intéressés apprécieront. »

Lire également :