Dans un communiqué de presse diffusé le 18 octobre 2019, l’ONF, Office national des forêts, informe de l’abandon total de toute prescription et usage d’herbicides, insecticides et fongicides pour la gestion de l’ensemble des forêts publiques (domaniales de l’État et communales). Le « zéro traitement phytopharmaceutique » a ainsi été entériné par une note de service et est entré en vigueur le 14 octobre 2019.

Environnement et biodiversité

« La préservation de l’environnement et de la biodiversité figure parmi nos grandes priorités », ajoute l’Office. Ainsi l’ONF, qui avait déjà abandonné le glyphosate en 2018, estime que les ambitions de la transition écologique appellent dès maintenant à de nouveaux choix et ce alors même que certains traitements sont encore autorisés par la réglementation. Pour aboutir à cet objectif des alternatives mécanisées, des techniques de biocontrôle seront employées.

C.F.