Le contrat de solutions, porté depuis 18 mois par une quarantaine de partenaires agricoles (1) engagés dans la réduction des produits phytosanitaires, se structure sous la forme d’une association. Pour inscrire ce travail collectif dans la durée et accompagner encore mieux les agriculteurs pour répondre au défi de la transition agroécologique, les partenaires ont fait le choix de se constituer en association.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !