En avril 2018, un collectif de scientifiques alertait dans la presse sur les risques potentiels pour la santé humaine des SDHI, les fongicides inhibiteurs de la succinate déshydrogénase. En janvier dernier, une étude mandatée par l’Anses (1) concluait à l’innocuité des SDHI. Le 25 juillet 2019, un communiqué de l’Agence confirme à nouveau ce résultat. « L’examen exhaustif des donné...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
23%

Vous avez parcouru 23% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !