Une délégation d'une quinzaine de personnes de l'Unaf (Union nationale de l'apiculture française) et de l'organisation mondiale de citoyens Avaaz.org a été reçue jeudi au ministère de l'Agriculture et a remis une pétition « Urgence pour les abeilles » ayant reçu 190.000 signatures en France (1,1 million dans le monde).

Elle « exhorte la France et l'Union européenne à interdire les pesticides néonicotinoïdes jusqu'à ce que et seulement si de nouvelles études scientifiques indépendantes prouvent leur innocuité ». La pétition a également été remise aux responsables politiques à Bruxelles ainsi qu'à Washington.

« Bruno Lemaire osera-t-il maintenir l'autorisation du Cruiser ? (...) Je ne peux pas le croire. Ni les apiculteurs français, ni l'opinion publique, ni la Justice ne l'accepteraient ! », déclare Henri Clément, président de l'Unaf. Il poursuit : « Une fois de plus, cette affaire pose la question de l'indépendance de l'expertise au sein de l'agence nationale (Anses) et de l'agence européenne (AESA) chargées de l'évaluation des risques. »

Lire l'article :

I.E.