« La Chine a beaucoup d’argent. […] Après une purge des élevages familiaux, le pays envisage une production hypersophistiquée avec d’importants gains de productivité. Il ne faut pas l’enterrer trop vite », avance Philippe Gréau, consultant chez Olmix, lors d’une conférence organisée par Abcis (1) le mercredi 11 septembre 2019 au Space à Rennes. « En 2015, 22 grands groupes...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !