203 300 tonnes de pêches, nectarines, et brugnons : c’est ce que la France devrait produire en 2019. Si le chiffre est honnête, cette récolte représente cependant une baisse de 4 % par rapport à la moyenne quinquennale. « Elle serait la deuxième production la plus faible depuis 5 ans », souligne le ministère dans sa note de conjoncture.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
77%

Vous avez parcouru 77% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !