Les ménages d’agriculteurs ont les plus gros patrimoines, toutes professions confondues, révèle une enquête de l’Insee portant sur 2015 . Leur patrimoine moyen brut (emprunts en cours inclus) s’établit à 1,04 million d’€ en 2015, composé pour 2/3 de biens professionnels. Leur patrimoine moyen net (emprunts déduits) s’établit à 920 000€.

C’est largement supérieur au patrimoine moyen d’un artisan-commerçant-chef d’entreprise (575 000 € brut, 491 000€ net) et d’une profession libérale (750 000 € brut, 615 000 € net). Le patrimoine du ménage français moyen est d’un peu moins de 270 000 € brut (235 000 € net). Ou vu autrement, en prenant en compte la médiane, la moitié des agriculteurs ont plus de 600 000 € de patrimoine brut, contre 158 000 € pour la moitié des Français.

Le patrimoine brut moyen des ménages d’agriculteurs (1,04 M€) est composé de 84 000 € de produits financiers, 265 000 € d’immobilier et 664 000 € de patrimoine professionnel.

Trois fois moins à la retraite

En revanche, à la retraite la tendance s’inverse : le patrimoine brut moyen des agriculteurs retraités « tombe » à 373 000 €, derrière celui des anciens chefs d’entreprise et artisans (475 000 €) ou cadres et professions libérales (583 000 €). La part du patrimoine professionnel dans le patrimoine brut n’est plus que d’un tiers (103 000 € en moyenne). Les exploitants s’en défont au moment du passage à la retraite, notamment par le biais de donations dans le cadre familial.

Les ménages de retraités anciens salariés disposent en moyenne de 210 000 €.

Sophie Bergot