Les contrôles sont la contrepartie du versement des aides Pac, rappelle la Coordination rurale (CR) lundi dans un communiqué. Les retards des paiements des aides des campagnes de 2015 et 2016 sont la preuve d’un « laxisme » de l’État pour le syndicat, qui demande la suspension des contrôles.

« Tant que le solde restant dû des années précédentes ne sera pas crédité sur les comptes des agriculteurs, ils [les contrôleurs] ne rentreront plus sur nos fermes ! », avertit Bernard Lannes, président national de la CR.

S.B.