Bruno Le Maire a auditionné le 17 juin les représentants d'associations environnementales (FNE, WWF, Fondation Nicolas Hulot) et de réseaux d'agriculture durable (FNCivam, Farre, Fnab, Agriculture écologiquement intensive…) pour faire le point les enjeux de l'agriculture française et les négociations sur la Pac d'après 2013.

L'objectif du ministre était de « rappeler sa conviction forte qu'il n'y avait pas d'autre avenir que l'agriculture durable », rapporte un communiqué du ministère.

Bruno Le Maire a également souligné que le plan Ecophyto, le plan de performance énergétique (PPE) et la certification à haute valeur environnementale (HVE) étaient « indispensables pour accompagner l'engagement des agriculteurs en faveur du développement durable », souligne ce communiqué.

Les participants à cette rencontre poursuivront leur coopération, notamment dans le cadre du groupe de travail sur la réforme de la Pac mis en place lors de la préparation de la loi de modernisation de l'agriculture et de la pêche, précise le ministère.