Les propositions de la Commission européenne sur la Pac après 2013 vont « affaiblir » les agriculteurs allemands, a jugé mercredi le président du DBV, le principal syndicat agricole d'Allemagne.

« Nous sommes aussi pour une agriculture verte », a déclaré Gerd Sonnleitner. « Mais les objectifs de la Commission ne sont pas atteignables » et vont « nous affaiblir », a-t-il affirmé dans une vidéo diffusé sur le site de sa fédération.

Le maintien de réservoirs de biodiversité ou d'éléments de paysage (haies, arbres) sur au moins 7 % des terres arables signifie « 600.000 hectares de moins utilisables » en Allemagne, au moment où l'on « a besoin de produire davantage de nourriture pour notre population en augmentation et pour le biocarburant », a mis en garde M. Sonnleitner.

« Nous allons nous retrouver davantage dépendants de l'étranger (pour notre approvisionnement), ce qui signifie aussi des prix plus volatils », a-t-il ajouté.

Il s'est toutefois déclaré « optimiste » sur une modification des propositions du commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural, Dacian Ciolos, par le Parlement, afin d'aboutir à des objectifs, selon lui, « réalistes » et qui profiteront aussi aux consommateurs en termes de qualité et de prix.

Lire également :