La Confédération paysanne se satisfait de la proposition faite récemment par le ministère de l'Environnement (MEDDM)à propos de la prochaine Pac pour 2014.

Le document présenté par le MEDDM, « un projet intéressant », reprend « l'orientation générale affirmée pour une agriculture durable que nous revendiquons dans notre projet d'agriculture paysanne », constate le syndicat.

« C'est une avancée formidable de lier les soutiens publics à l'actif et à l'emploi. Dans le contexte social désastreux du monde agricole, cette évolution marquerait un net réajustement de la répartition des soutiens publics », estime la Confédération paysanne.

Toutefois le « plafonnement annoncé pour la rémunération des services environnementaux » lui semble encore imprécis.

« Plus encore, reprend la Confédération, les éléments budgétaires présentés semblent reconnaître l'avancée inéluctable des thèses libérales, en se privant de moyens sérieux de régulation, seuls capables de maintenir les prix à des niveaux rémunérateurs. »

Hier, la FNSEA avait dénoncé cette démarche. Par ailleurs, la Confédération paysanne dénonce un retrait de ce texte « mis sur le site du ministère le 25 octobre 2010 » et retiré depuis, annonce-t-elle, « à la suite des pressions professionnelles ».

« La réflexion sur l'avenir de la Pac ne peut s'accommoder de ce genre de pratiques et cette contribution doit redevenir publique », fustige le syndicat minoritaire.

A télécharger :

Lire également :