Au total, 16 000 tonnes d’aliments et 33 millions de litres de boissons ont été retirés du marché, a annoncé Interpol, vendredi 21 juin. 672 personnes ont été arrêtées entre décembre 2018 et le mois d’avril dans le cadre de cette opération.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
19%

Vous avez parcouru 19% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !