Le directeur général de l'OMC, Pascal Lamy, convoquera les ministres d'une trentaine de grandes puissances commerciales le 21 juillet à Genève pour tenter de conclure les négociations sur la libéralisation des échanges mondiaux, ont indiqué mercredi des sources diplomatiques.

Le patron de l'OMC a annoncé la date de la rencontre lors d'une réunion avec les ambassadeurs des pays concernés.

«Pascal (Lamy) nous a dit qu'il pensait que nous étions en mesure de nous réunir au niveau ministériel le 21 (juillet)», a déclaré à la presse l'ambassadeur du Mexique, Fernando de Mateo.

Le directeur général du commerce à la Commission européenne, David O'Sullivan, s'est voulu optimiste sur les chances de réussite de la réunion de juillet. «Je pense qu'il est parfaitement imaginable de parvenir à un accord, mais il reste beaucoup de travail à faire», a-t-il déclaré.

A la fin de mai, M. Lamy avait estimé que les conditions étaient «enfin réunies» pour obtenir un accord-cadre en juin sur le cycle de Doha. Les conditions politiques et techniques sont enfin réunies sur trois sujets clés: subventions agricoles, droits de douane agricoles et industriels, avait-il alors déclaré.

Pascal Lamy souhaite parvenir rapidement à un accord qui puisse être soumis pour ratification à l'actuelle administration américaine qui quittera le pouvoir en janvier prochain. Après cette date, toute ratification par Washington risque d'être renvoyée aux calendes grecques, redoute-t-on à l'OMC.

Consultez également cet article :

et notre dossier :