Ce soja était entreposé dans les silos situés sur le port de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Selon les Faucheurs volontaires, « plus de 1,5 million de tonnes de soja – en majorité OGM – transite par ce port par an, en provenance quasi exclusive de l’Amérique du Sud. Ce tonnage représente environ un tiers du soja OGM importé en France chaque année (4,5 millions de tonnes) ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
35%

Vous avez parcouru 35% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !